Lancer la vidéo
Tout savoir sur les algues en Finistère
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Les algues en Finistère

700 à 800 espèces d'algues en Finistère

Brunes, vertes ou rouges, microscopiques ou géantes, sept cents à huit cents espèces d'algues ondulent le long des côtes finistériennes, brassées par les courants. En raison de sa configuration, de la présence d'eaux oxygénées, d'une lumière favorable, le Finistère est un territoire exceptionnel. Lanildut est d'ailleurs le premier port de déchargement d'algues en Europe.

La recherche au service de l'industrie

Si au début du XXe siècle, la Laminaria digitata était essentiellement récoltée en vue de l'extraction de l'iode, un siècle plus tard on maîtrise de mieux en mieux les techniques qui permettent d'extraire des algues une matière minérale précieuse et sophistiquée. L'industrie se développe et la recherche s'intensifie. Diverses entreprises exploitent cette ressource à des fins cosmétiques, alimentaires, pharmaceutiques…

Une gestion durable de la ressource

La valorisation de ces plantes marines représente un potentiel considérable et nécessite une gestion durable de la ressource. Pêche et cueillette des algues sont liées à l'histoire des femmes et des hommes de la côte que présente l'écomusée des goémoniers de Plouguerneau.

Récolte d'algues en Finistère

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats