Lancer la vidéo
N 48.373364 O -4.900157
Portrait croisé
Quéménès dans l'archipel de Molène - carte
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Amélie Goossens et Étienne Menguy

"On a retrouvé un rythme de vie calqué sur la nature"

Depuis 2018, Amélie Goossens et Étienne Menguy sont les heureux locataires de l'île de Quéménès, dans l'archipel de Molène. Un changement de vie pour ces deux agriculteurs qui accueillent également des hôtes une partie de l'année. Nous les avons rencontrés sur Quéménès pour un portrait vidéo.

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de leur interview.

D'où êtes-vous originaires ?

Amélie : Je suis originaire du nord de la France et j’ai suivi une formation d’ingénieur dans l’Est, dans les Vosges, où j’ai rencontré Etienne.

Etienne : Je suis originaire des Côtes d’Armor, de Plérin à côté de Saint-Brieuc. On est arrivé sur Quéménès il y a maintenant un an.

Comment êtes vous arrivés sur l’ile de Quéménès ?

 A : À l’été 2017, le Conservatoire du littoral, qui est propriétaire de l’île de Quéménès, a lancé un appel à candidatures pour recruter de nouveaux locataires pour l’île. Et c’est dans ce cadre que l’on a fait acte de candidature et que nous avons été sélectionnés.

Quel est le projet de la ferme de Quéménès ?

A : Notre rôle, en étant sur l’île, c’est de l’entretenir, de préserver ses paysages, et pour cela, on développe une activité agricole. On est tous les deux agriculteurs et on cultive des légumes (pommes de terre, ail, oignons, échalotes). On élève également des moutons qui nous aident à entretenir l’île en pâturant. 

Comment partagez-vous votre vie sur Quéménès ?

A : En plus de notre activité agricole, nous proposons des séjours en chambre et table d'hôtes à la ferme de trois jours et deux nuits. L'idée, c'est de pouvoir partager notre vie sur une île qui est autonome en énergie et faire également découvrir notre métier d'agriculteur aux personnes qui viennent nous rendre visite.

E : [...] Cela nous permet aussi de rencontrer des personnes d’horizons différents. 

Comment peut-on acheter les produits que vous cultivez?

A : On lance en mai 2019 une boutique en ligne pour nous permettre de diffuser nos légumes et les confits (confits d’oignons et d’échalotes), parce que l’on a à cœur de pouvoir exporter au-delà de la Bretagne, notamment les pommes de terre que l’on produit avec amour.

Vivre sur une île au cœur de l’archipel de Molène, ça fait quoi ?

E : On travaille dans un site exceptionnel. Il y a juste à regarder autour de nous : tous les jours on se dit qu’on a vraiment de la chance de travailler ici et c’est vraiment un bonheur au quotidien. 

A : En venant vivre sur Quéménès, on a retrouvé un rythme de vie qui est vraiment calqué sur les saisons, sur la nature, le lever, le coucher du soleil, et ça, dans la société d'aujourd'hui, c’est vraiment quelque chose de très plaisant. 

Quelle serait votre activité préférée sur Quéménès ?

: C’est difficile de choisir une activité préférée. Dans la journée, on fait énormément de tâches différentes ; on dit qu’on a plusieurs casquettes dans la journée. Et c’est ce qui rend aussi le projet très enrichissant et très intéressant.

Contact

Pour passer trois jours sur Quéménès, vous pouvez contacter directement Amélie et Étienne. Le séjour est tout inclus au départ de Molène. Renseignez-vous !

En bonus : il sera bientôt possible de commander en ligne les produits de la ferme (pommes de terre, confit d'oignon ou d'échalotes...).

Plus d'infos

Contact

Pour passer trois jours sur Quéménès, vous pouvez contacter directement Amélie et Étienne. Le séjour est tout inclus au départ de Molène. Renseignez-vous !

En bonus : il sera bientôt possible de commander en ligne les produits de la ferme (pommes de terre, confit d'oignon ou d'échalotes...).

Plus d'infos

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats