Antoine Le Bos et Charlotte Le Vallégant, Le Groupe Ouest

"Plounéour-Brignogan est l’endroit idéal pour fabriquer des idées neuves"

Le Groupe Ouest est une association reconnue d'intérêt général créée en 2006 qui a pour objet de soutenir la création cinématographique dans une démarche de coopération européenne et d’encouragement à l’innovation. Antoine Le Bos et Charlotte Le Vallégant en assurent la direction.

 

Le Groupe Ouest, qu’est-ce que c’est ?

Le Groupe Ouest est un situé dans une ancienne exploitation agricole de la commune de Plounéour-Brignogan-Plages. C’est un lieu entièrement dédié au travail des cinéastes de long-métrages, court-métrages, documentaires ou aux auteurs de séries. Un lieu conçu par des auteurs, pour des auteurs ! L’idée était de fabriquer une espèce de paradis, dans un village du Nord Finistère, unique en Bretagne et en France, et même en Europe ! Aucune institution n’est à l’origine de Groupe Ouest, ce qui fait sa spécificité. Nous avons à cœur d’améliorer sans cesse notre travail ! Nous sommes devenus un lieu référence en matière de méthodologie, nous nous remettons perpétuellement en question. Comment fabriquer du récit, comment améliorer la créativité, comment créer du sens, vers où nous projetons-nous, etc.

Comment s’illustre votre travail ?

Nous accompagnons des auteurs tout au long de l’année. Depuis 3-4 ans, nous suivons environ 200 cinéastes par an, au moment de l’écriture de leur projet. Ils sont issus de 40 à 50 pays différents. Les candidatures proviennent du monde entier ! Nous proposons des sessions francophones, des sessions internationales, des sessions très sélectives et des sections que l’on aime appeler « droit à l’expérimentation ». Nous effectuons un vrai travail de fond sur le contenu des sessions. Quand les auteurs arrivent, leur projet est à l’état de prototype, au tout début de son développement. Nous sommes comme une pépinière ! On sème des graines ! Notre travail est de soutenir les projets au démarrage.

Comment ce projet s’inscrit-il dans notre territoire ?

Nous nous inscrivons dans une logique d’écosystème dynamique en Bretagne et en Finistère. Nous avons installé ce projet il y a 15 ans, dans l’idée d’apporter une pierre à l’écosystème régional, pour renforcer les conditions de l’émergence d’un cinéma long-métrage depuis notre territoire. Nous avons développé un véritable savoir-faire qui nous est propre et qui rayonne aujourd’hui à l’échelle de l’Europe et au-delà. Nous sommes sollicités par nos partenaires dans d’autres pays européens pour disposer de cette expertise qui a été pensée et conçue ici, en Finistère.

Pourquoi avoir choisi de vous installer à Plounéour-Brignogan ?

Je suis de Landerneau (NDLR : Antoine Le Bos) et depuis tout petit, on me répète que le plus bel endroit du monde, c’est ici, sur la côte nord. Voilà pour l’explication personnelle mais il y a une autre raison. Dès qu’un scénario est en panne, bloqué ou que nous faisons face à un piétinement dans l’écriture... Cela se remarquait notamment à Paris, car c’est un métier qui a longtemps été pathologiquement centralisé. Je me suis rendu compte à quel point il était nécessaire de fabriquer un endroit qui soit un ailleurs, un endroit avec un autre oxygène, d’autres points de repère, avec des systèmes d’accélération dans la coopération, dans l’entraide. L’idée était de dire aux auteurs, venez ici, il y a des décors sublimes pour écrire en bord de mer. Les gens ont commencé à venir pour le décor, puis, avec le temps nos principes méthodologiques se sont développés et ont pris le dessus. Aujourd’hui, les auteurs viennent sans même savoir à quel point notre décor est magnifique, c’est la cerise sur le gâteau à leur arrivée ! L’environnement se prête bien à la création. L’iode, les marées, la respiration de l’océan, la météo qui change en permanence. Ici, nous sommes en permanence face à des changements de perspectives. Et, pour un cerveau en train de fabriquer des idées, les changements de perspectives sont une nécessité pour créer de nouvelles connexions des synapses. Plounéour-Brignogan était l’endroit idéal pour fabriquer des idées neuves !

Le Groupe Ouest

La Gare
29890 Plounéour-Trez

02 98 83 14 26

Site Web

Facebook

Instagram

 

Le Groupe Ouest

La Gare
29890 Plounéour-Trez

02 98 83 14 26

Site Web

Facebook

Instagram

 

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest-France Vendée Globe. À la fin, c’est Concarneau qui gagne !
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 30 September 🌊🌳👯‍♀️ Le #Finistère est à l’honneur ce mercredi 30 septembre dans #fautpasrêver. Et c’est un “Faut pas rêver”… https://t.co/v11s5dLt2v
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest-France Vendée Globe. À la fin, c’est Concarneau qui gagne !
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 30 September 🌊🌳👯‍♀️ Le #Finistère est à l’honneur ce mercredi 30 septembre dans #fautpasrêver. Et c’est un “Faut pas rêver”… https://t.co/v11s5dLt2v
Tweet