Carole Le Cocq-Foltz, C COMM’ création graphique

« Il n'y a pas de limite dans la création »

Spécialisée dans la création d'identité visuelle et l'illustration, Carole le Cocq-Foltz a installé son studio graphique C COMM’ création graphique, à Quimper, où elle s'adonne en toute liberté à son art.

Une palette de connaissances

À la sortie du lycée de Cornouaille à Quimper, Carole le Cocq-Foltz intègre l'école d'arts graphiques et de communication visuelle Sepia-Brassart, à Nantes. « J'y ai vécu les plus belles années de mes études, en pleine immersion dans la création visuelle, la peinture, l'histoire de l'art », s'enthousiasme la graphiste. Après l'obtention de son diplôme, elle commence à travailler en entreprise où elle apprend les techniques d'impression, les différents supports, le marketing, la publicité. « Je voulais faire un tour d'horizon de tout ce qui existe et de ce que je pouvais faire en étant graphiste. Mon but était d'acquérir une bonne connaissance du milieu et de la chaîne graphique, de connaître le métier de A à Z avant de me lancer, en tant qu'entrepreneure. J'avais cette idée dans un coin de ma tête depuis un moment ».

Ainsi, Carole exerce comme salariée pendant quelque temps pour se forger une expérience, travaillant pour des mairies, des agences de communication et des imprimeries. Puis, son besoin d'autonomie est plus fort et elle décide de se lancer. « Je me suis rendue compte que c'était ce que je voulais faire depuis toujours. Cela faisait partie de mes aspirations les plus profondes. J'ai besoin de liberté dans l'action, de faire plusieurs choses en même temps, de me diversifier et de me lancer de nouveaux défis. »

C'est pourquoi, en 2019, elle intègre une coopérative d'activité et d'emploi, à Lanester, pour assurer ses arrières. « Je suis bien accompagnée et cela me conforte dans mon idée. Tout en étant autonome, je peux compter sur leur soutien et leurs conseils avisés », commente l'entrepreneure.

Des apéros peinture !

Le réseau joue également un rôle important pour Carole, ambassadrice de Tout commence en Finistère. C'est à Femmes de Bretagne qu'elle rencontre une autre entrepreneure, Nolwenn Helou, dirigeante de Kahuète, qui lui propose de collaborer à des ateliers d'apéro-peinture, une idée rapportée des États-Unis. Elles se répartissent les rôles : Nolwenn organise l'événement et Carole l'anime en créant une toile avec les participants. Environ deux à trois ateliers créatifs par mois sont proposés à la fois à des particuliers et à des entreprises.

« Nous choisissons un thème porteur, souvent la Bretagne, et je réalise une toile en même temps que les personnes qui participent à l'atelier. Je peins avec eux et les guide, explique la créatrice. Il s'agit d'animer, de créer et faire créer les autres. Même les plus réticents sont conquis ! Ça se déroule avec un esprit de partage et de solidarité, dans une ambiance bon enfant, sans jugement. C'est valorisant pour tout le monde ». Puis, chaque participant repart avec la toile qu'il a réalisée. Certains se découvrent même des talents qui leur donnent envie de se mettre à la peinture. « Ça a vraiment bien marché jusqu'à la pandémie. Nous avons encore des demandes, malgré le contexte. Les gens ont besoin de retrouver du lien social ».

Éloge de la diversité

Le reste de son temps, Carole le Cocq-Foltz travaille sur les supports de communication de ses clients, avec l'avantage d'avoir plusieurs cibles. Le bouche à oreille dans ses réseaux fonctionne bien, et elle compte parmi ses clients des entrepreneurs qui démarrent leur activité, et qui ont besoin d'un logo et d'une identité visuelle.

Ses spécificités ? La création d'identité visuelle et l'illustration. La créatrice affiche cependant une volonté de ne pas entrer dans les cases, associée à une soif de découvertes et de rencontres. « J'aime l’idée d’être libre. Depuis que je suis entrepreneure, j’ai pris ma destinée en main ».

Carole crée des affiches, des tote-bags, ainsi que des tee-shirts plutôt humoristiques qu'elle vend sur son e-shop, mais aussi dans la boutique de créateurs « l'atelier Corail », à Quimper. La graphiste évoque quelques-unes de ses œuvres : « J'ai réalisé une illustration de Quimper, à partir d'une photo. Je rassemble aussi de très anciennes photos de famille que je réactualise en les intégrant dans le monde d’aujourd’hui ».

Curieuse du monde qui l'entoure, l'artiste affiche une envie irrépressible de diversité. « Je n'ai pas envie de me cantonner uniquement aux cartes de visite et aux flyers. Tout ce qu'il y a autour, me plaît aussi. Il n'y a pas de limite dans la création. J'aime la diversité et cette possibilité de pouvoir tout faire ».

L'une de ses thématiques récurrentes est la Bretagne : « C'est un endroit magnifique. Autant le mettre en valeur et en plus je le connais bien. J'ai aussi envie de privilégier le local ».

Son Finistère

Originaire de Quimper où elle a passé la quasi-totalité de son enfance, le Finistère est l'endroit où Carole se sent le mieux, à la fois près de la mer et de la campagne.

« Il me faut un climat calme et serein, c'est comme ça que je me ressource, que je trouve toutes mes envies, mes inspirations », commente la graphiste.

Le Finistère et ses panoramas totalement dépaysants sont également source d'inspiration pour elle. « J'ai réalisé une toile sur l'île Vierge à Crozon, qui est un lieu magnifique. Au Cap Coz, il y a aussi une superbe balade à faire. Les Glénan sont également splendides, tout comme Sainte-Marine, l'île Tudy et la Pointe du Raz. Il y a tout ici pour facilement s’oxygéner l’esprit ».

En ce qui concerne les Bretons en général, Carole apprécie leur côté direct et leur franchise : « En Bretagne, nous sommes attachés aux vraies valeurs. J'aime l'authenticité, le côté rocailleux des paysages et des gens ».

Pastille Ambassadeur

C COMM'

Création graphique

studio.ccomm@gmail.com

07 67 62 51 37

Facebook

Instagram

Pastille Ambassadeur

C COMM'

Création graphique

studio.ccomm@gmail.com

07 67 62 51 37

Facebook

Instagram

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest-France Vendée Globe. À la fin, c’est Concarneau qui gagne !
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 30 September 🌊🌳👯‍♀️ Le #Finistère est à l’honneur ce mercredi 30 septembre dans #fautpasrêver. Et c’est un “Faut pas rêver”… https://t.co/v11s5dLt2v
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest-France Vendée Globe. À la fin, c’est Concarneau qui gagne !
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 30 September 🌊🌳👯‍♀️ Le #Finistère est à l’honneur ce mercredi 30 septembre dans #fautpasrêver. Et c’est un “Faut pas rêver”… https://t.co/v11s5dLt2v
Tweet