Lancer la vidéo
N 48.673451 O -3.888715
L'île Louët
Ile Louet
Mes dossiersFavoris

Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisation et notrecharte de confidentialité

Un week-end sur l'île Louët

L’île Louët ou 24h chrono pour devenir de parfaits Robinsons

Besoin d’un break ? Échappez-vous et quittez le continent pour Louët, l’île dont vous serez les seuls habitants… ou presque ! Si, si, c’est possible mais attention, vous avez 24h devant vous pour en profiter ! Récit d’une expérience insolite en mode naufragés…

Peu banal comme séjour

Un dernier coup d’œil à la check-list nécessaire avant le départ…
Huit participants sur le quai, suffisamment de denrées pour subsister : 16h30, top chrono on peut embarquer !

L’aventure vous tente et vous n’avez pas d’embarcation ? Pas de panique, nous non plus, mais on peut compter sur le centre nautique de Carantec qui assure la traversée. À seulement quelques minutes du continent, la voilà notre terre d’accueil… Nous comprenons très vite pourquoi cette petite île est tant convoitée !

Rassurez-vous, rien à voir avec Fort Boyard (quoique…), la fin du parcours ne se fait pas à la nage mais les pieds au sec sur un petit quai étroit très vite envahi par nos nombreux bagages. À peine le temps d’enlever le gilet de sauvetage, c’est parti pour l’exploration : quelques marches, une allée pavée, et nous voilà arrivés sur la terrasse de la maison du gardien, notre toit pour la nuit…

phare et maison du gardien

Des naufragés oui, mais privilégiés

17h, installation des troupes et répartition des chambres. Nul besoin de dialoguer et de négocier : toutes les pièces de la maison du gardien et de son annexe ont vue sur mer…

À l’assaut du Château du Taureau ?

Aventuriers dans l’âme, plusieurs plans sont envisagés pour prendre d’assaut le Château du Taureau à quelques encablures de l’île. Aventuriers oui, mais pas téméraires, nos plans ne nous mèneront pas plus loin que la cale...

Château du Taureau vu de l'île Louët

On a testé pour vous… l’apéro* les pieds dans l’eau !

C’est sur la cale, ce promontoire de quelques mètres carrés que nous attendrons le coucher du soleil. Un lieu unique pour un verre entre amis… inoubliable !

Gardiens de phare d’un soir, nous veillerons cette nuit

Sur ce coucher de soleil magnifique, il nous faut abandonner la cale et regagner la maison du gardien. Investis dans notre mission, nous veillerons une grande partie de la nuit pour ne pas perdre une miette de ces quelques heures exceptionnelles à la lueur du phare.

coucher de soleil sur la baie de Morlaix

Réveil matinal avec le soleil…

Dimanche matin, le soleil est de la partie, la mer est calme à peine perturbée par le passage de quelques plaisanciers : des conditions idéales pour prendre le petit-déjeuner en terrasse.

À l’île Louët, le luxe est ailleurs

Prendre une douche avec une telle vue panoramique sur la mer, vous ferait presque oublier que l’eau est… froide !

Le luxe aussi d’observer les oiseaux dans un espace naturel préservé : ne nous y trompons pas, nous sommes uniquement de passage et les oiseaux veillent, à la fois curieux et soucieux de notre présence.

Nous n’avons pas testé pour vous… la baignade !

Fin de matinée, moment idéal pour faire un peu d’exercice à marée descendante : la température de l’eau étant encore dissuasive en ce mois de mai, nous préférons un peu d’escalade sur les rochers pour faire le tour de l’île plutôt qu’un cours d’aquagym ! 

Midi, nous voilà commissaires de course

Un voilier à l’horizon, puis deux… Le calme de la matinée laisse rapidement place à l’agitation d’un événement nautique : une régate partie de Guernesey quatre jours plus tôt passe la ligne d’arrivée sous nos yeux. Un spectacle auquel nous assistons aux premières loges !

On a testé pour vous… la sieste sur la cale !

Passée l’effervescence de la course, nous profitons de nos dernières heures sur l’île pour une petite sieste sur la cale : détente assurée au son des vagues, de quoi nous faire oublier que la mer remonte !  

17h : l’heure du retour a sonné. Ces 24 heures ont fait de nous de parfaits naufragés, mais c’est avec nostalgie que nous laissons l’île derrière nous. Avis à tous les amateurs de nature, d’expérience inédite : tentez l’aventure mais attention il faut être patient, l’île Louët se mérite !

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Informations et réservations

Office de Tourisme de Carantec
02 98 67 00 43
carantec@tourisme-morlaix.bzh

En savoir plus

Attention, la réservation se fait près d'un an à l'avance !

Informations et réservations

Office de Tourisme de Carantec
02 98 67 00 43
carantec@tourisme-morlaix.bzh

En savoir plus

Attention, la réservation se fait près d'un an à l'avance !

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultatsPlus de résultats
Tour du Finistère à la voile 2019Audierne Yachting

Ailleurs sur le Web

Tweet
Le TélégrammeFranck Zal, patron d'Hemarina, élu Breton de l'année
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest-France Entreprises Tourisme d’entreprise. Les algues d'Algoplus attirent les foules
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
Tweet
Tweet
Le TélégrammeFranck Zal, patron d'Hemarina, élu Breton de l'année
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest-France Entreprises Tourisme d’entreprise. Les algues d'Algoplus attirent les foules
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
Tweet