Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Valérie Boutet Massonneau

Nouvelle année, nouveaux portraits... Retrouvez chaque semaine des portraits de collaborateurs de l'agence Finistère 360°.

 

« Le voyage et la voile font partie de mon ADN »

Valérie Boutet Massonneau est née à Brest. Elle fait partie de ces Finistériens qui ont le voyage chevillé au corps et à l'âme, une passion qui lui vient de son enfance. « J'ai déménagé une dizaine de fois jusqu'à l'âge adulte. Nous suivions mon père officier de marine au gré de ses affectations. Certes, c'était un peu difficile de quitter les copains mais en même temps, j'aimais bien partir à l'aventure », se souvient-elle.

La voile pour passion

Lors de la dernière affectation de son père à Londres, où il travaillait pour l'Otan, la jeune femme entreprend des études de droit comparé français/anglais à l'université de Canterbury. Son DEA en poche, elle aurait pu continuer dans ce domaine mais décide de changer complètement de voie pour se consacrer à une autre de ses passions, la voile.

Pour une fille de marin, difficile effectivement de ne pas aimer la mer : « Avec mes parents, la voile faisait partie de notre mode de vie. Lorsque nous étions enfants, ils louaient des bateaux pour faire des croisières en famille pendant les vacances ». Ils étaient aussi propriétaires d'un pied à terre à Loctudy. C'est là qu'elle retrouvait ses copains chaque été, qu'elle y pratiquait la voile et qu'elle y a obtenu son diplôme de monitrice de voile.

Au service de la voile sportive du département

« Après mes études, je suis partie avec Christophe, mon compagnon, en Tunisie. Ancien sportif de haut niveau, il avait été recruté pour entraîner l'équipe nationale de Tunisie en vue des J.O d'Athènes. On m'a alors proposé d'entraîner les jeunes. C'est comme ça que j'ai mis le pied dans l'entrainement en voile », confie-t-elle.

Deux ans plus tard, le couple rentre à Brest. Elle est alors embauchée par Nautisme en Finistère pour encadrer les équipes du Finistère de voile et coordonner la voile sportive dans le département. Depuis la création de l'Agence Finistère 360°, elle continue de s'occuper de la voile sportive et d' entraîner deux à quatre fois par semaine les jeunes du Pôle Espoirs Voile de Brest. Elle est aussi l'interlocutrice privilégiée des athlètes de la « Team nautisme by Tout commence en Finistère ». « L'objectif du projet est double. D'un côté le Département profite de l'image de ces athlètes qui sont ancrés sur leur territoire et rayonnent à l'international. En contrepartie nous les aidons dans leur projet sportif et professionnel » explique-t-elle.

Son Finistère

Quand elle n'est pas dans son bureau à Quimper, sur l'eau à Brest ou à l'autre bout du monde avec les athlètes qu'elle accompagne, Valérie Boutet Massonneau profite des innombrables possibilités d'activités que propose le Finistère. Elle et son mari ont transmis le virus du sport à leurs deux filles de huit et dix ans. Ensemble ils pratiquent l'escalade, le vélo ou le VTT, la rando. « En Finistère on est rapidement sur une activité de plein air avec des spots incroyables » s'enthousiasme-t-elle.

Ils ont également transmis la passion du voyage ! Alors tous les deux, trois ans, ils font un grand voyage en famille : « Le voyage est une ouverture d'esprit qui développe leur imagination ».

Et quand le besoin de se poser et de se ressourcer se fait sentir, toute la famille fait route vers la maison familiale de Loctudy : « On pêche, on va aux Glénan, on marche ou on court sur le chemin de halage le long de la rivière de Pont-l'Abbé... ».

Elle retourne aussi parfois sur la plage du Goudoul près de Lesconil. « Lorsque nous étions ados, nous y allions à vélo. L'endroit est magnifique avec des gros rochers, du sable blanc et un endroit où l'on peut sauter  de huit à dix mètres dans l'eau. J'aime y emmener mes filles, même si je le reconnais, je suis un peu plus inquiète pour elles quand elles sont sur les rochers que je ne l'étais à leur âge ».

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 13 May Le Festival de Cornouaille vous présente sa collection Automne-Hiver 2020 ! 🍂⛄❄️ #festival #cornouaille20… https://t.co/RTICRRYULu
Tweet
Le Télégramme Les conserveries pendant le confinement : l'exemple de Gonidec à Concarneau
Blog/Press Article
Youtube Video
Process Alimentaire Interview de Loïc Hénaff : état des lieux et perspectives
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 04 February Les vagues, le vent, l’écume, le granite, le bleu profond de notre Finistère : de bons ingrédients pour kiffer la v… https://t.co/YXY01Dmy3P...
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 13 May Le Festival de Cornouaille vous présente sa collection Automne-Hiver 2020 ! 🍂⛄❄️ #festival #cornouaille20… https://t.co/RTICRRYULu
Tweet
Le Télégramme Les conserveries pendant le confinement : l'exemple de Gonidec à Concarneau
Blog/Press Article
Youtube Video
Process Alimentaire Interview de Loïc Hénaff : état des lieux et perspectives
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 04 February Les vagues, le vent, l’écume, le granite, le bleu profond de notre Finistère : de bons ingrédients pour kiffer la v… https://t.co/YXY01Dmy3P...
Tweet