Lancer la vidéo
N 47.995582 O 4.102248
Iliz-Veur en 115 photos
Carte du Finistère - Quimper
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

La cathédrale Saint-Corentin à Quimper

Majestueuse et monumentale

Aux côtés de celles de Dol et de Rennes, la cathédrale de Quimper est l'une des plus vastes cathédrales de Bretagne. Cet édifice emblématique visible en tous lieux de la cité veille sur ses habitants.

Gradlon, imperturbable

Entre les fines flèches ajourées se tient, imperturbable, la statue en granite du roi Gradlon juché sur son cheval Morvac'h. Elle domine la ville de Quimper et apporte avec elle la mer, le légendaire, Ys la cité engloutie en baie de Douarnenez. Personnage emblématique, figure de la Cornouaille, ami de saint Guénolé et de saint Corentin, roi de la ville d'Ys, père de la trop belle Dahut séductrice qui, entre douceurs et plaisirs, se laissa divaguer et remit les clefs de la cité au Malin.

À deux pas coulent les eaux vives de l'Odet et l'on perçoit cette lumière étrange, tremblotante, d'un vert bleuté, flottant dans l'air. Tout autour, les rues étroites, pavées, se croisent et se décroisent, forment un entrelacs. Reste la vaste place qui accueille le musée des Beaux-Arts. Et plus près, accolé, le musée départemental breton, presque bicentenaire, au sein du palais épiscopal. La cathédrale est en majesté.

  

L'image de la Bretagne

“Commencée aux alentours de 1240 sous le règne de Saint Louis, parachevée sous le second Empire et rendue à sa polychromie originelle -fût-ce incomplètement- par les restaurateurs de la fin du XXe siècle, la cathédrale Saint-Corentin de Quimper s'impose, écrit Philippe Bonnet, conservateur en chef du patrimoine, comme un saisissant témoignage de la pérennité de l'idéal gothique à travers les âges.”

En suivant ses conseils, aventurez-vous du côté de la rue Kéréon ; au-delà de la perspective formée par les maisons à pans de bois, se dessine la façade occidentale de la cathédrale. Une vision croquée, peinte, lithographiée, photographiée depuis deux siècles. Un timbre-poste à son effigie aurait été tiré, en 1954, à 195 millions d'exemplaires : ce serait là certainement “l'image de la Bretagne sans doute la plus diffusée à travers le monde”.

  

Pastille Hotspot
À lire

Philippe Bonnet, Quimper.La cathédrale, éditions Zodiaque, 2003.

Office de tourisme de Quimper Cornouaille

02 98 53 04 05
contact@quimper-tourisme.com

Site internet

Pastille Hotspot
À lire

Philippe Bonnet, Quimper.La cathédrale, éditions Zodiaque, 2003.

Office de tourisme de Quimper Cornouaille

02 98 53 04 05
contact@quimper-tourisme.com

Site internet

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats