Lancer la vidéo
N 47.842444 O 4.168026
L'île-Tudy en images
L'île-Tudy en Finistère - carte
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Ile-Tudy

Éclatante comme l’une des Cyclades

“Aride, ensoleillée et blanche dans la mer verte, c’est Tudy : c’est l’île.” Le poète André Suarès n’aurait mieux su dire. Une longue plage de sable fin et brillant relie le port de Sainte-Marine à l’Île-Tudy. Une arrivée en douceur.

Une île devenue presqu'île

Une première vérité à aborder… Contre toute attente, l’Île-Tudy est une presqu’île. Et si c’est bien la main de l’homme par différents travaux dits de poldérisation au XIXe siècle qui lui a retiré son insularité, il souffle pourtant à parcourir ses fines ruelles une saveur certaine de détachement du continent, à humer la mer, à voir les flots danser. Le passant se trouve à ras des vagues, à ras des coques. Les maisons de pêcheurs pressées les unes contre les autres sont dotées d’un modeste carré de jardin, et pour certaines d’un voilier non loin amarré. Tout incite ici à prendre le large.

  

Poissons et coquillages

“Les habitants de l’île Tudy, dans la rivière de Pont-L’Abbé, ne vivent que de poissons, commente Jacques Cambry en 1794 dans son Voyage dans le Finistère, ils ont communément l’œil bleu, les sourcils et les cheveux noirs. On dit d’eux en proverbe : Ar gurunen a gloar. Ils sont couronnés de gloire.”

Ils vivaient aussi de coquillages, tout particulièrement de la palourde grise et des huîtres plates. Plus proche de nous, le poète André Suarès donne de l’Île-Tudy une lumineuse description : “C’est une ville de pierre, éclatante comme une des Cyclades, transportée dans la mer de Bretagne. Devant la rivière de Pont-l’Abbé et la lagune, faisant face aux ombrages de Loctudy, cette ville d’Orient est mouillée, tel un bateau de pierre blanche."

  

Quand la Perdrix veille

Robe à damier noir et blanc, la tourelle de la Perdrix ou des Perdrix, allumée à l’entrée de Loctudy en 1918, marque également les abords de l’Île-Tudy, c’est un repère auquel les amoureux des lieux sont attachés des deux côtés de la rivière.

Pour franchir l’estuaire et poursuivre l’aventure, rendez-vous cale de l’Île-Tudy où le passeur chaque jour de l’été vous dépose au port de plaisance de Loctudy, dernier ponton.

Pastille Hotspot
Passeur Île-Tudy – Loctudy

Il permet de rejoindre la presqu'île par la mer en quelques minutes ou de faire une escale à Loctudy après une balade dans le village de l'Île-Tudy.

Horaires

Office de tourisme

Le Bureau d'information touristique de l'Île-Tudy est ouvert de Pâques à septembre du lundi au vendredi et tous les jours en juillet et en août.

02 98 98 47 12

Site web

Besoin d'un hébergement ?

Hôtel, location de vacances, camping... Trouvez l'hébergement qu'il vous faut !

C'est parti

Pastille Hotspot
Passeur Île-Tudy – Loctudy

Il permet de rejoindre la presqu'île par la mer en quelques minutes ou de faire une escale à Loctudy après une balade dans le village de l'Île-Tudy.

Horaires

Office de tourisme

Le Bureau d'information touristique de l'Île-Tudy est ouvert de Pâques à septembre du lundi au vendredi et tous les jours en juillet et en août.

02 98 98 47 12

Site web

Besoin d'un hébergement ?

Hôtel, location de vacances, camping... Trouvez l'hébergement qu'il vous faut !

C'est parti

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats