Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Veiller sur le patrimoine maritime : Penfret et Cigogne

Un phare et un fort

À l'extrémité nord de l'île de Penfret, en 1834, un phare est érigé. Un fort est également construit quelques années plus tard. Celui de l'île Cigogne, édifié pour chasser les corsaires, date du XVIIIe siècle. Des travaux de restauration sont en cours sur les deux sites.

"Plein phare sur Penfret"

Le 30 avril 1993, les trois gardiens, Jean-Claude Amaudru, Serge Coatmeur et Guy Cajan, quittent le phare de l'île de Penfret, depuis lors automatisé. Une vingtaine d'années plus tard, un petit groupe de passionnés de navigation, amateurs éclairés de l'archipel des Glénan fondent l'association “Plein Phare sur Penfret”.

Conduite par Gil Chartier, sous la présidence de l'illustre marin Jean Le Cam, l'association, forte de cent cinquante bénévoles, se donne pour missions de réhabiliter le fort, organiser la visite, la promotion et la mise en valeur du phare et du fort, créer des événements culturels et scientifiques, porter des initiatives et des idées nautiques, en un mot rendre vie à un patrimoine qui commençait à perdre de son lustre et de son éclat au grand dam de ses fidèles.

Depuis le 31 décembre 2015, phare et fort sont inscrits aux monuments historiques. De la ténacité et du courage, il en a fallu à la petite équipe ces dernières années pour transporter les tonnes de ciment nécessaires à la réfection du fort. Le voici sauvegardé, les voûtes en pierre nettoyées. Bientôt des expositions y seront hébergées.

 

Le fort de l'île Cigogne

À quelques encablures, bien connu des marins comme amer, classé en 2013 aux monuments historiques, le fort de l'île Cigogne, construction défensive singulière, fut tour à tour un observatoire météo, le logement de pêcheurs puis la base d'initiation à la croisière de l'école des voile des Glénans.

Élu monument en péril pour le Finistère par la Mission Stéphane Bern, il est l'objet depuis 2019 de soins intensifs. Quatre années de travaux de réhabilitation, sous la houlette de la ville de Fouesnant en partenariat avec l'État, le Conservatoire du littoral, le centre nautique des Glénans, sont prévues.

Pour en savoir plus
Association Plein Phare sur Penfret

gil@chartier.cc

Site web


Fort Cigogne

Site web

Pour en savoir plus
Association Plein Phare sur Penfret

gil@chartier.cc

Site web


Fort Cigogne

Site web

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats