Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Un plateau de fruits de mer pour épater les amis

La bonne idée pour un repas entre amis ou en famille !

Facile à préparer, toujours un succès... Laissez vous tenter par un bon plateau de fruits de mer ! En Finistère, les crustacés et coquillages sont toujours extra frais, issus de la mer toute proche. Pour constituer votre plateau de fruits de mer, vous pouvez choisir des huîtres plates ou creuses, des langoustines moyennes et grosses, des crevettes, du tourteau, une araignée et du homard cuit, des palourdes, quelques bulots et bigorneaux...

Pensez à demander au poissonnier ou au conchyliculteur du goémon pour disposer vos fruits de mer de façon harmonieuse. Pour disposer les différents coquillages et crustacés, un conseil : les plus petits, tout comme les huîtres, iront sur les côtés tandis que les plus grosses pièces seront plutôt installées en haut.

Comment accompagner votre plateau de fruits de mer ?

Il faut d'abord penser simplicité : du citron, une mayonnaise maison, du beurre salé. Vous pouvez également suivre vos envies : les huîtres peuvent se marier avec du vinaigre et des échalotes, un tour de moulin à poivre, ou même une goutte de whisky.

Côté pain, choisissez plutôt du pain de seigle ou du pain au citron.

Un peu d'innovation ? Optez pour des Perles de saveurs®, de petites sphères réalisées avec une pellicule d'alginate, un dérivé d'algue. Elles referment des saveurs qui se marieront très bien avec les fruits de mer comme celles "citron et poivre" ou "vinaigre et échalotes". Elles sont fabriquées artisanalement dans le sud du Finistère et disponibles en épiceries fines ou en ligne.

Côté boisson, le vin blanc est souvent incontournable. Néanmoins, certains cidres peuvent très bien accompagner un plateau de fruits comme celui produit par "Des bouteilles à l'amère" dont nous parlent Isabelle Richard et Marc Frocrain dans leur portrait.

Le rince-doigt version zéro déchet

Les fameuses lingettes imprégnées traditionnelles ne sont pas recyclables... mais si l'on commence à voir des rince-doigts biodégradables. Pour aller plus loin, vous pouvez proposer à vos convives un petit bol par personne avec de l'eau tiède et une rondelle de citron, ainsi qu'une serviette en tissu. Rien de plus simple !

Certaines entreprises, communes ou communautés de commune proposent de recycler les coquilles. Renseignez-vous près de chez vous ! Si vous avez un jardin, vous pouvez également utiliser les coquilles d'huîtres concassées en petits morceaux pour votre compost, pour le paillage de vos plate-bandes ou pour vos poules.

De retour d'une sortie pêche à pied ou du marché, il est temps de cuisiner vos fruits de mer !
Le homard breton

20 minutes de cuisson par kilo
Plonger le homard vivant ficelé sur planchette et les pinces tenues par des élastiques dans un court-bouillon porté à ébullition (carottes, poireaux, oignons, vin blanc, herbes + 2 litres d'eau environ). Quand le court-bouillon revient, sortir le homard à l’aide d’une écumoire. Égoutter et préparer le homard selon vos préférences.

Les bigorneaux

Bien laver les bigorneaux jusqu’à ce que l’eau soit claire, les recouvrir d’eau froide, salée avec du gros sel. Ajouter poivre et feuille de laurier, un peu de muscadet et un peu de beurre salé. Quand l’écume recouvre tout, on les sort de l’eau, on les égoutte, on les mange tièdes ou froids en apéritif ou sur plateau de fruits de mer.

La palourde

Elle se mange crue ou farcie.
Pour la farcir : ouvrir les palourdes crues, faire une farce (beurre, ail et persil). Recouvrir complètement la paloude ouverte avec ce mélange, enfourner et cuire jusqu'à ce que le beurre brunisse un peu.

La coquille Saint-Jacques

Pour les ouvrir
Prendre la coquille en main, partie arrondie vers soi. Passer la lame d'un couteau de cuisine dans la fente et venir sectionner le muscle en raclant la coquille supérieure. Maintenir la noix avec le pouce et avec le couteau venir attraper la membrane noire. Tirer doucement. Garder la noix blanche et le corail, seules parties qui se mangent.

Pour les cuire
Préparation : 5 à 6 minutes en tout.
Couper les noix en deux ou trois escalopes, les poêler à l’huile d’olive ou au beurre salé 2 minutes de chaque côté, une pincée de sel et de poivre, servir chaud, nature ou avec du riz.

De retour d'une sortie pêche à pied ou du marché, il est temps de cuisiner vos fruits de mer !
Le homard breton

20 minutes de cuisson par kilo
Plonger le homard vivant ficelé sur planchette et les pinces tenues par des élastiques dans un court-bouillon porté à ébullition (carottes, poireaux, oignons, vin blanc, herbes + 2 litres d'eau environ). Quand le court-bouillon revient, sortir le homard à l’aide d’une écumoire. Égoutter et préparer le homard selon vos préférences.

Les bigorneaux

Bien laver les bigorneaux jusqu’à ce que l’eau soit claire, les recouvrir d’eau froide, salée avec du gros sel. Ajouter poivre et feuille de laurier, un peu de muscadet et un peu de beurre salé. Quand l’écume recouvre tout, on les sort de l’eau, on les égoutte, on les mange tièdes ou froids en apéritif ou sur plateau de fruits de mer.

La palourde

Elle se mange crue ou farcie.
Pour la farcir : ouvrir les palourdes crues, faire une farce (beurre, ail et persil). Recouvrir complètement la paloude ouverte avec ce mélange, enfourner et cuire jusqu'à ce que le beurre brunisse un peu.

La coquille Saint-Jacques

Pour les ouvrir
Prendre la coquille en main, partie arrondie vers soi. Passer la lame d'un couteau de cuisine dans la fente et venir sectionner le muscle en raclant la coquille supérieure. Maintenir la noix avec le pouce et avec le couteau venir attraper la membrane noire. Tirer doucement. Garder la noix blanche et le corail, seules parties qui se mangent.

Pour les cuire
Préparation : 5 à 6 minutes en tout.
Couper les noix en deux ou trois escalopes, les poêler à l’huile d’olive ou au beurre salé 2 minutes de chaque côté, une pincée de sel et de poivre, servir chaud, nature ou avec du riz.

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats