Lancer la vidéo
N 47.898890 O 3.973815
Port-la-Forêt, Silicon Valley de la course au large
La Vallée des Fous - carte Finistère
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Le Pôle Finistère Course au large à Port-la-Forêt

Au coeur de la "Vallée des Fous"

C'est dans le sud du Finistère, à la Forêt-Fouesnant, que se trouve le Pôle Finistère course au large. Il forme toute l'année les plus grands skippers de course au large (Armel Le Cléac'h, François Gabart, Jérémie Beyou...) et de jeunes navigateurs prometteurs.

Un Pôle d'excellence unique au monde

Ce pôle de compétences, labellisé pôle d’excellence, prépare les athlètes grâce à une formation complète (stages, préparation physique…) de haut niveau. Sa philosophie, "s'entraîner et progresser avec ses concurrents", en fait un centre de référence qui a largement fait ses preuves.

Tout au long de l’année, le Pôle d'entraînement prépare les navigateurs à la fois physiquement, techniquement et psychologiquement. Stages météo, départs de course fictifs, manoeuvres, stages médicaux… tous les sujets sont abordés. Avant le dernier Vendée Globe ® (2016 - 2017), il a par exemple organisé pour la première fois un entraînement permettant aux skippers d’appréhender au mieux la navigation autour de la zone d’exclusion (zone interdite à la navigation dans les mers du sud).

   

   

De la plaisance à la course au large

Le port de Port-la-Forêt s'est construit au fil d'aménagements successifs. Tout commence dans les années 1950 quand Henri Desjoyeaux (qui participe à la création de l'école de voile des Glénans) repère une grève sauvage à la Forêt-Fouesnant et y installe un premier chantier de gardiennage de bateaux de plaisance.

À cette époque, le développement de la plaisance favorise les projets de grande envergure comme le port de la Grande-Motte. Celui de la Forêt-Fouesnant devait être, de la même façon, rentabilisé par la construction de villas sur le remblai et sur l'îlot Skoen, au milieu de l'anse de la Forêt. Elles ne seront jamais construites mais le port ouvrira au début des années 1970 après des travaux de dragage et d'enrochements.

Le bassin compte désormais 1130 places à flot, ce qui en fait le 4e port de Bretagne et le 2e en Finistère, derrière Brest. Plusieurs agrandissements ont été réalisés depuis son ouverture, dont une extension spécifique pour accueillir les IMOCA, bateaux de 60 pieds utilisés lors des différentes éditions du Vendée Globe.

Autour du port de plaisance se sont développées de nombreuses autres structures comme CDK-Technologies (laboratoire de haute technologie dans le domaine de la course au large) ou des bureaux d'études comme Mer Forte (Michel Desjoyeaux)..

Le Pôle en quelques chiffres et dates
  • 1995 : labellisation "Pôle France" par le Ministère des Sports
  • 40 skippers
  • Victoires de tous les Vendée Globe depuis 2000 et nombreuses places sur le podium
  • Victoires sur toutes les Transat Jacques Vabre depuis 2009
  • Victoires sur toutes les Route du Rhum depuis 2002
  • 22 victoires dans la Solitaire du Figaro...

En savoir plus

Le Pôle en quelques chiffres et dates
  • 1995 : labellisation "Pôle France" par le Ministère des Sports
  • 40 skippers
  • Victoires de tous les Vendée Globe depuis 2000 et nombreuses places sur le podium
  • Victoires sur toutes les Transat Jacques Vabre depuis 2009
  • Victoires sur toutes les Route du Rhum depuis 2002
  • 22 victoires dans la Solitaire du Figaro...

En savoir plus

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats