Lancer la vidéo
N 47.791996 O 4.223985
Les rochers en images
Lesconil dans le sud Finistère - carte
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Les étonnants rochers du Goudoul

Sortez l'appareil photo !

Depuis le port de Lesconil dans le pays bigouden, on part à l'ouest sur le GR34 découvrir les paysages extraordinaires du "Karreg Kreiz", ces roches aux formes improbables.

Le granite face à l'océan

Entre les plages de sable fin de Loctudy et de Tréffiagat, les rochers de Lesconil ont de quoi surprendre. Cette particularité géologique rappelle certains amas rocheux du nord Finistère ; ici aussi, le granite a été sculpté depuis des millénaires par l'océan qui l'a creusé, façonné, poli.

Aujourd'hui, leurs formes mystérieuses font parler l'imaginaire : éléphant, tortue, lapin... C'est un véritable bestiaire ! Entre deux pointes se déroulent plage de galets puis plages de sable pour se détendre et admirer le paysage sous un autre angle.

   

Construction insolite, le lavoir de Porz-ar-feunteun résiste encore et toujours aux marées. Au milieu des galets, en contrebas du GR34, il permettait au quartier de bénéficier d'un point d'eau douce, alimenté par une source qui coulait de la falaise. Le mur que l'on voit aujourd'hui a été construit plus tard. Il permet de protéger le lavoir des entrées d'eau salée à l'occasion des grandes marées ou des tempêtes, ce qui empêchait les femmes de l'utiliser. Tombé en désuétude avec l'arrivée de l'eau courante, il a été restauré dans les années 90.

Un peu plus loin, la Croix des amoureux était réinstallée à la même époque. Connue depuis le Moyen-Âge, elle avait disparu en 1925. Elle est aujourd'hui sur son socle d'origine. Son nom vient d'une légende. Les amoureux devaient se jurer fidélité à cet endroit avant d'échanger leur premier baiser. Une autre explication, plus douloureuse celle-ci : les jeunes amoureux dont les parents n'acceptaient pas le mariage venaient se donner la mort au pied de la croix...

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats