Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

L'Agrocampus Ouest sur le site de Beg Meil

Rencontre avec Florent Spinec, ingénieur d'études aquaculture et pêche à Agrocampus Ouest

L’enjeu des savoirs et des compétences constitue un enjeu critique pour tout secteur professionnel. C’est le cas de la filière algues. Florent Spinec, ingénieur à Agrocampus Ouest sur le site de Beg Meil, propose des formations adaptées.

Pouvez-vous nous présenter les missions d'Agrocampus Ouest ?

Agrocampus Ouest est une école interne de l’Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement qui a été créée le 1er janvier 2020. C’est une école publique qui forme des ingénieurs, des masters et des doctorants dans les domaines de l’agronomie, de l’agroalimentaire, de l’horticulture et du paysage. La formation et la recherche que nous menons sont en prise directe avec les enjeux de transition agro-écologique, sociétaux, climatique et numérique. Nous avons deux campus principaux à Rennes et à Angers et un site à Beg Meil.

Ancrée dans le premier territoire agricole, maritime et alimentaire d’Europe, l’école a un rôle majeur, celui d’accompagner les territoires au sein desquels nous sommes implantés. Agrocampus Ouest est le seul établissement d’enseignement supérieur en France qui forme des ingénieurs agronomes avec une spécialisation en halieutique.  Beg Meil est un site d’appui à l’enseignement technique agricole.

En quoi le site de Beg Meil est-il singulier ?

Situé en Finistère sud, dans la baie de Concarneau, le site de Beg Meil poursuit deux missions. La principale étant d'accompagner l'adaptation des équipes éducatives de l'enseignement technique agricole aux évolutions des métiers auxquels ils forment et aux mutations en cours dans l'enseignement. Nous avons également une activité de plate-forme expérimentale où nous menons des projets innovants et collaboratifs tout particulièrement en aquaculture. Nous proposons du conseil et de l'expertise au secteur aquacole. Et nous accompagnons les personnes qui souhaitent suivre des formations en aquaculture marine et en récolte d'algues de rive. Au sein de l'équipe chargée du volet aquaculture, le chercheur Rémy Luthringer pilote le projet Polistr qui a trait à la conception de techniques innovantes de culture d'algues.

Quels sont précisément les objectifs du projet Polistr consacré aux algues ?

Le projet Polistr a pour ambition de répondre aux objectifs de deux filières à savoir aider au développement de l'algoculture et proposer des voies de diversification en conchyliculture. Pour ce faire nous cherchons à développer de nouvelles techniques de production d'algues, innovantes et abordables, aussi bien en pleine mer, sur estran qu'en bassin. Cette variété de milieux nous permet de nous intéresser à une grande diversité d'algues, toutes dotées d’un fort potentiel commercial. Projet labellisé au Pôle Mer Bretagne Atlantique, Polistr a débuté en avril 2018 et s'achèvera en octobre 2021. Il s'inscrit dans un contexte d'émergence de la filière algues et regroupe conchyliculteurs, scientifiques, pêcheurs et transformateurs d'algues.

Vous recevez de nombreuses demandes relatives à la filière algues soit pour de la formation soit pour du renseignement. Comment les orientez-vous ?

La question récurrente est la suivante : comment procéder quand on veut s'installer. En fonction de leurs demandes, je les accueille et nous prenons du temps pour trouver un parcours adapté avec les partenaires. Nous mettons également des formations spécifiques en place en conchyliculture et en récolte d'algues. En 2016, nous avons notamment conduit une analyse du métier d'algoculteur sur filières en mer : les savoirs, les métiers, les compétences, les formations. Depuis quelque temps, nous constatons un engouement envers ce métier. C'est pourquoi, en 2017, nous avons mis en place une formation initiation en neuf jours à la récolte d'algues de rive et à l'algoculture. Parallèlement, nous participons à des programmes sur la gestion de la ressource qui nourrissent nos formations. Nous avons à cœur de transmettre les bonnes pratiques.

 

Crédit photo haut de page : Julien Delaporte- Blanc /Agrocampus ouest

Plus d'infos

Vous pouvez consulter le site web de l'Agrocampus Ouest pour connaître les formations et les projets en cours.

Site web

Projet Polistr

Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à projets de la mesure 47 Innovation en aquaculture du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (Union européenne et ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation).

Plus d'infos

Vous pouvez consulter le site web de l'Agrocampus Ouest pour connaître les formations et les projets en cours.

Site web

Projet Polistr

Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à projets de la mesure 47 Innovation en aquaculture du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (Union européenne et ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation).

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats