Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Année 2018

Retrouvez les notes de conjoncture touristique du Finistère, pour l'année 2018


Un beau mois de septembre

Avec 85% d’opinions favorables pour les hébergements et 80% pour les loisirs, le mois de septembre enregistre un excellent score, dans la continuité d’un beau mois d’août.

Les conditions météo très favorables ont permis de fixer une clientèle qui a volontiers prolongé son séjour, voire choisi le département pour profiter de cette belle arrière-saison.

Ces deux mois positifs permettent de rééquilibrer la tendance générale plutôt morose
d’un début de saison qui avait connu un démarrage difficile.

Télécharger la note


Un très bon mois d’août et de belles perspectives pour l’après saison.

Avec 92% d’opinions favorables, le mois d’août 2018 permet aux professionnels de renouer avec un optimisme qui se démarque de la tendance mitigée observée durant les mois précédents, et de retrouver l’excellent niveau observé en 2017.

Le département a bénéficié d’un effet météo grâce à des températures très supportables en période de canicule.

Ce mois d’août 2018 présente un bilan largement positif porté par la fréquentation des clientèles françaises et pour les clientèles étrangères, la confirmation de la prééminence des clientèles Allemandes et Britanniques. Le niveau de dépenses des touristes est jugé équivalent par rapport à 2017 pour 51% des professionnels, inférieur pour 34% et supérieur pour 16%.

Télécharger la note

 


Juillet 2018 : un mois de juillet passable, malgré la météo et une bonne fréquentation étrangère

En juin, les professionnels étaient peu enthousiastes sur le niveau des réservations pour le mois de juillet : cette perception s’est trouvée confirmée par une fréquentation décevante, en particulier pour les clientèles françaises.
A l’absence de pont du 14 juillet (samedi) s’ajoute à un calendrier scolaire toujours tardif (fin des cours le 07/07) et probablement un effet de retard des départs lié à la Coupe du Monde de football : d’après la perception des professionnels, la saison n’a véritablement démarré qu’à partir du 21/07, malgré deux étapes du Tour de France cycliste en Finistère les 11 et 12/07, qui ont attiré des clientèles locales. Pour 41% des professionnels, la poursuite des mouvements sociaux à la SNCF a également eu un impact négatif sur la fréquentation.
S’ils ont été un peu moins nombreux qu’en 2017, les juilletistes de 2018 ont pu profiter de conditions particulièrement chaudes et ensoleillées (+90h d’ensoleillement en juillet et près de 3°C au-dessus des normales saisonnières à Brest).
Les départs en vacances des Français semblant particulièrement tardifs cette année, les entreprises et sites touristiques se déclarent relativement optimistes quant aux perspectives pour le mois d’août (75% d’opinions positives), ainsi que pour la suite de la saison (72% d’opinions positives).


Télécharger la note

 


Juin 2018 : un mois de Juin correct et des prévisions mesurées pour la suite de la saison

Avec 66% d’opinions favorables exprimées, ce mois de Juin 2018 se situe en demi-teinte par rapport aux résultats positifs enregistrés en avril et mai.
66% des hébergements et 65% des équipements touristiques interrogés se déclarent satisfaits de la fréquentation sur la période. Pour mémoire, le taux de satisfaction enregistré en juin 2017 pour ces hébergements et équipements était respectivement de 90% et 72%. Les sites interrogés se montrent modérément optimistes quant aux perspectives de fréquentation pour les semaines à venir.


Télécharger la note

 


Mai 2018 : une fréquentation en hausse portée par un calendrier particulièrement favorable

Avec 77% d’opinions favorables exprimées, le mois de mai corrige l’impression mitigée du mois d’avril.
Favorisés par une météo clémente, les week-ends prolongés ont joué un rôle essentiel dans l’évolution de la fréquentation, les ponts du 8 mai, de l’Ascension et la Pentecôte compensant un 1er mai en demi-teinte. Le climat social et l’augmentation du prix des carburants ont cependant, selon les professionnels, freiné les perspectives offertes par le calendrier. La fréquentation des clientèles étrangères se rétablit et la fréquentation française reste portée par la clientèle du grand ouest et bretonne.


Télécharger la note

 


Avril 2018 : un début de saison mitigé

Avec 43% d’opinions favorables exprimées, la saison touristique 2018 démarre piano. L’arrivée tardive du printemps, la médiatisation autour des mouvements sociaux mais également la comparaison avec le bon mois d’avril 2017 (pour mémoire les vacances scolaires s’étalaient sur l’ensemble du mois) n’ont pas joué en faveur du secteur du tourisme. Le week-end de Pâques (hors des vacances scolaires) est également concerné par une faible satisfaction (34% d’opinions positives). Malgré les craintes de répercussions des grèves et d’une météo peu clémente, les sites et entreprises sont plus confiants pour le mois de mai et le reste de la saison estivale.


Télécharger la note