Crêpes sucrées de Bretagne | Tout commence en Finistère
Mes dossiersFavoris

Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisation et notrecharte de confidentialité

Crêpes sucrées de Bretagne

Crêpes sucrées, chaudes ou froides, au chocolat ou flambée, sur le pouce ou en gâteaux... on n'attend pas la chandeleur pour manger des crêpes.

Si en terme de gastronomie, quand on vous dit "Bretagne" vous ne pensez pas à "crêpes et galettes", c'est que vous vivez sur Mars. Certes les crêpes possèdent de nombreux équivalents dans le monde (pancake aux USA, blini en Russie, tortilla au Mexique, dosa en Inde...) mais en Finistère, la reine est la crêpe sucrée, aussi appelée crêpe froment.

Miam, des crêpes froment

Les crêpes sucrées sont consommées en dessert ou en en-cas et les ingrédients de base sont assez simples : farine, sucre, oeufs et lait. On peut aromatiser la pâte avec de la fleur d'oranger, de la vanille.. ou lui ajouter une petite pointe d'alcool avec du lambig ou du rhum... par exemple.

Il existe ainsi une multitude de recettes (laits végétaux, farines d'épeautre, de riz) et mille et une garnitures possibles... les combinaisons (et les plaisirs) sont infini(e)s...

On mange la crêpe de froment nature, beurrée, sucrée ou recouverte de confiture, miel, chocolat fondu, au citron... voire royalement garnie de fruits, boule de glace, chantilly... pour les plus gourmandes. On peut aussi réaliser des variantes sans lactose, sans gluten, vitaminées...

La bilig

En Bretagne, on les réalise généralement sur la bilig (plaque ronde en fonte), chauffée autour entre 180° et 200°. On y verse une louchée de pâte (voir la recette de pâte à crêpe sucrée) que l'on étale avec le rozell (raclette en bois) puis on laisse cuire cette jolie crêpe bien ronde avant de la retourner (ou pas) avec le spanell (spatule en bois), de la beurrer, la garnir, la plier... et la déguster. Tourner les crêpes s'apprend vite, le tour de main n'est pas si compliqué qu'il n'y parait. Bien entendu, on peut faire des crêpes à la poêle ou sur une galetière.

On trouve également les crêpes en vente à la douzaine ou demi-douzaine en boulangeries, épiceries ou supermarchés, sur les marchés à manger sur le pouce ou auprès de food-trucks spécialement aménagés. Sans oublier les crêperies !

 

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultatsPlus de résultats
Grand jeu de Janvier 2019Tour du Finistère à la voile 2019

Ailleurs sur le Web

Tweet
Le TélégrammeLe meilleur chocolatier de France est en Baie de Morlaix
Blog/Press Article
Youtube Video
France3RégionsLa cheffe bretonne Dominique Crenn reçoit une 3e étoile pour son restaurant de San Francisco
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
Tweet
Tweet
Le TélégrammeLe meilleur chocolatier de France est en Baie de Morlaix
Blog/Press Article
Youtube Video
France3RégionsLa cheffe bretonne Dominique Crenn reçoit une 3e étoile pour son restaurant de San Francisco
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
Tweet