Lancer la vidéo
N 48.577613 O -3.82822799
Teaser Panoramas #22
Morlaix
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

Eddy Pierres

3 questions à Eddy Pierres

Rencontre avec Eddy Pierres le directeur et co-fondateur de l'association WART, organisatrice du festival de musique électronique Panoramas qui se déroule chaque année au printemps en pays de Morlaix.


Quelles sont les missions de WART, l'association organisatrice du festival Panoramas, également développeur et accompagnateur d'artistes de musiques actuelles ?

En 1997, alors que nous étions encore lycéens et étudiants, nous avons créé l'association WART. Nous souhaitions ranimer le territoire dans le domaine des musiques actuelles. Et nous avons appelé le festival Panoramas, dans l'idée de montrer ce qui se fait ici. Puis le projet s'est professionnalisé. Désormais, on est une douzaine de permanents.

Le festival Panoramas, c'est le point de départ de l'association, notre vitrine. Mais on est aussi programmateur d'événements, producteur de spectacles et tourneur pour de nombreux artistes français. Acid Arab dont on s'occupe est par exemple le groupe français qui, sur les deux dernières années, a le plus joué en nombre de dates à l’étranger. On accompagne également Jeanne Added récompensée de deux Victoires de la musique en février 2019.

On est un des seuls producteurs tourneurs français, de cette taille et indépendants installés en région, et qui plus est dans une petite ville !

À travers les Victoires de Jeanne (Added), c’est pour nous une très belle reconnaissance de la profession. Cette activité d'accompagnement, de production et de tournée s'est développée en parallèle de Panoramas. C'est devenu en termes de volumes financiers la principale activité de WART. D'autre part l'association est présente toute l'année dans le pays de Morlaix à travers une série de concerts et d'événements ponctuels.

Depuis plus de vingt ans, le festival Panoramas accueille au parc des expositions de Morlaix et dans plusieurs sites satellites du centre-ville et du pays de Morlaix plus de 30 000 spectateurs autour de vibrations électro, techno, rap. Que dire du chemin parcouru ?

Les dix dernières années, Panoramas a pris une ampleur un peu différente. Il est désormais identifié comme le premier festival du printemps-été, le grand rendez-vous pour découvrir de nouveaux artistes, de nouveaux talents autour des musiques électroniques et du rap. Les choses ont changé au moment où on a développé un camping en avril, des transports en commun, nécessaires pour un festival comme celui-ci hors été et dans une petite ville.

Le site principal, c'est le parc des expositions de Langolvas à Morlaix. On est sur quatre scènes qui jouent en même temps. La plus grande propose jusqu'à 7500 places, et la plus petite 500. On est à mi-chemin entre le festival d'été et le festival en salle et avec des projets transversaux en centre-ville et sur le pays de Morlaix. Il peut y avoir des concerts cachés, exceptionnels.

Le festival est connu aussi pour sa jeunesse. La moyenne d'âge est de vingt-trois ans et le renouvellement de public est assez fort, car lié à la découverte notamment en musique électronique, à l'émergence de nouveaux sons, de nouveaux styles. On n'est pas sur les grosses têtes d'affiche, mais plutôt sur un mélange entre des artistes reconnus ou qui vont le devenir et puis des découvertes en rap ou en électro. Nous avons connu des moments de grâce inoubliables, dont les deux concerts d’Alain Bashung au Théâtre, ou la venue en 2006 d’un jeune duo électro dénommé Justice qui a mis littéralement le club Coatelan en ébullition pour leur première date dans le grand ouest !

Il faut regarder l'histoire du festival pour s'apercevoir que beaucoup sont passés à une époque où ils n'étaient pas forcément très connus. C'est ce que l'on cherche, que le public nous fasse confiance, qu'il vienne voir des artistes que l'on retrouvera dans quelques années invités de plus gros festivals l'été. Ce pari tient parce que nous avons cette activité de producteur-tourneur. Ce côté 360° ou presque est devenu assez essentiel pour survivre. L'association WART c'est plus de 90% d'autofinancement aujourd'hui. 

La plate-forme pluridisciplinaire SE/cW est l'un des projets majeurs du renouvellement de La Manufacture des tabacs à Morlaix. Et vous en êtes l'une des chevilles ouvrières.

Le projet culturel Se/cW est particulier et rare pour de nombreuses raisons. Ce sont trois associations, le cinéma art et essai La Salamandre, la compagnie du Théâtre de l'Entresort / Catalyse et Wart, qui s'unissent pour porter une espèce de fantasme morlaisien qui est la réhabilitation de la Manufacture des tabacs. Nous nous chargeons d'un espace de plus de 5000 mètres carrés. On a voulu relever ce défi. On le porte tous les trois avec des disciplines artistiques multiples. La fin des travaux est prévue en plusieurs étapes.

La première est fixée en 2020 avec l'ouverture de la salle de spectacle pour le festival Panoramas du 10 au 12 avril. Le projet consiste en une salle de spectacles de 800 places, trois salles de cinéma, deux salles de répétition, une très belle cour pour des cinés plein air, un café restaurant et une librairie. Avant d’être un lieu culturel, c’est vraiment un lieu de vie, une nouvelle « place publique » qui manque souvent cruellement aux petites villes. Rodolphe Burger est l'un des parrains du projet. Il a été l’un des premiers artistes que nous avons accompagnés. Ce fut une rencontre coup de cœur. Cela nous a paru évident de l’associer, en plus il a un lien avec le territoire à travers son attachement à l’île de Batz. Dans le cadre de Panoramas, on croise à de nombreuses reprises Rodolphe (Burger), en 2002 pour une création au Théâtre du Pays de Morlaix avec Erik Marchand qui donnera naissance à l’album Before Bach ou encore en 2013 à l’occasion de la création d’une performance pour l’inauguration du festival à la Manufacture déjà (!). Cette performance impromptue et sa rencontre artistique avec Madeleine Louarn (du Théâtre de l’Entresort) et les acteurs de Catalyse sera le point de départ au spectacle Ludwig, un roi sur la lune qui sera programmé en 2016 dans le in du festival d’Avignon !    


 

En quelques mots 

Eddy Pierres est le directeur et co-fondateur de l'association WART, organisatrice du festival de musique électronique Panoramas du pays de Morlaix. Depuis plus de vingt ans, le festival Panoramas accueille au parc des expositions de Morlaix et dans plusieurs sites satellites du centre-ville et du pays de Morlaix plus de 30 000 spectateurs autour de vibrations électro, techno, rap.  

Site Web 

En quelques mots 

Eddy Pierres est le directeur et co-fondateur de l'association WART, organisatrice du festival de musique électronique Panoramas du pays de Morlaix. Depuis plus de vingt ans, le festival Panoramas accueille au parc des expositions de Morlaix et dans plusieurs sites satellites du centre-ville et du pays de Morlaix plus de 30 000 spectateurs autour de vibrations électro, techno, rap.  

Site Web 

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 09 November Cette série dispo sur @NetflixFR avec Gérard Depardieu sur les produits et cuisine du terroir / avec un premier épi… https://t.co/5g89Af7DFw...
Tweet
Le Télégramme Le champion Valentin Madouas concilie études et sport de haut niveau à Brest
Blog/Press Article
Youtube Video
TF1 Scarlette Le Corre, une pionnière
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 08 November 📆 @Bat00 tu es pas mal au niveau de l’agenda ! Beau programme à venir en Cornouaille !!! #numerique… https://t.co/NqxxDYjHkb
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 09 November Cette série dispo sur @NetflixFR avec Gérard Depardieu sur les produits et cuisine du terroir / avec un premier épi… https://t.co/5g89Af7DFw...
Tweet
Le Télégramme Le champion Valentin Madouas concilie études et sport de haut niveau à Brest
Blog/Press Article
Youtube Video
TF1 Scarlette Le Corre, une pionnière
Blog/Press Article
Youtube Video
Insta
Insta
Insta
Insta
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 08 November 📆 @Bat00 tu es pas mal au niveau de l’agenda ! Beau programme à venir en Cornouaille !!! #numerique… https://t.co/NqxxDYjHkb
Tweet