Lancer la vidéo
N 48.390394 O 4.486076
La rue Saint-Malo
Carte - Brest en Finistère
Mes dossiersFavoris
Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nosconditions générales d'utilisationet notrecharte de confidentialité

La seconde guerre mondiale à Brest

Abri Sadi Carnot, témoignage poignant de la seconde Guerre mondiale

Durant la Seconde Guerre mondiale, Brest subit plus de trois cents bombardements. Lieu de mémoire, l’Abri Sadi Carnot est ouvert aux visiteurs d’avril à octobre. Films, témoignages et documents d’époque racontent.

Brest, une ville reconstruite 

Brest est par terre aujourd’hui et j’ai peine à imaginer la masse de ses décombres”, écrit Blaise Cendrars dans Bourlinguer en 1947. Quand, de son côté, le poète Jacques Prévert rédige en 1944 ces vers du poème “Barbara” à jamais associé à la ville : “Au loin très loin de Brest dont il ne reste rien”. Brest est alors dévastée, écrasée sous les bombes de la Seconde Guerre mondiale. La ville s’est au fil des années et des reconstructions redressée. Pleine de jouvence et d’une puissance d’affirmation. Différents lieux témoignent de cette époque sombre. Il en est un particulièrement qui émeut et raconte beaucoup aux anciens et aux jeunes générations. Pour ne pas oublier.

Le souterrain de Brest 

Principal abri souterrain de Brest durant la Seconde Guerre mondiale, long tunnel de quatre cents mètres, l’Abri Sadi Carnot, construit entre 1942 et 1943, “occupé moitié par les Allemands moitié par la population civile” connaît au cours de la nuit du 9 septembre 1944 une explosion terrible qui engendre des centaines de morts. Dans son journal de bord, Rose-Marie Gardès, conductrice à la section sanitaire de la ville de Brest, témoigne : “Cinq minutes après nous étions sur les lieux du sinistre mais hélas nous ne pouvions plus rien faire pour sauver ces malheureux. Une fumée épaisse sortait de l’abri. Jusqu’à l’aube nous soignons les quelques rescapés.” Symbole de la destruction de la ville et des souffrances endurées par les populations civiles, l’abri Sadi Carnot a fait l’objet en 2010 d’un important travail de mémoire mené par des témoins de l’époque, des historiens et des citoyens ainsi que d’aménagements muséographiques. Il est ouvert d’avril à octobre. Devoir de mémoire et message de paix.

L’abri Sadi Carnot se visite d’avril à octobre en visites guidées ou en audioguides. 

Info auprès de l’office de tourisme au 02 98 44 24 96 ou en ligne sur www.brest-metropole-tourisme.fr

L’abri Sadi Carnot se visite d’avril à octobre en visites guidées ou en audioguides. 

Info auprès de l’office de tourisme au 02 98 44 24 96 ou en ligne sur www.brest-metropole-tourisme.fr

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats