Lancer la vidéo
N 48.037919 O -4.852769
Découvrez l'île de Sein
carte - île de Sein en Finistère
Mes dossiersFavoris

Bienvenue,

Découvrez tous les avantages d'être privilégié gratuitement en vous inscrivant ;

  • Sauvegarder mes dossiers
  • Profiter de bons plans
  • Gérer mes données
S'inscrire

En créant un compte, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre charte de confidentialité

L'île de Sein

Un retour à l'essentiel

Au large du Cap-Sizun, au péril des flots, s'étend modeste et téméraire l'île de Sein, Enez-Sun en breton. Un trait sur l'horizon. Altitude moyenne : 2,35 mètres. Une végétation rase. Une mer nourricière. Ils sont près de deux cents habitants à y vivre à l'année.

“Quand l'île nous est apparue, elle avait l'air d'une terre promise. Nous étions ballottés dans les eaux hurlantes du Raz. Le soleil se levait devant, dans un ciel vide, désert, vaste, vaste, vraiment infini…"

Le voyage vers Sein

C'est au port de Saint-Évette à Audierne que tout commence réellement, que le voyage s'annonce, que la traversée se dessine. Il y a les sereins qui sirotent leur café et les plus inquiets à l'idée de prendre la mer. L'île de Sein se mérite. Parfois la mer est d'huile.

Et le commandant en profite pour lancer des invitations à regarder le paysage et le patrimoine, rare. “Mesdames et Messieurs, vous pouvez voir sur votre droite la pointe du Raz et son sémaphore, le phare de la Vieille, et la tourelle noire et jaune de La Plate. Plus au large, le phare de Tévennec. Sur votre gauche, la tourelle du Chat. Bonne fin de traversée.” L'immensité, les phares, les balises, les rochers. Les repères, nouveaux, sont posés. Ar Gouelvan, l'un d'eux, à l'est de l'île, annonce l'arrivée. À l'extrémité ouest, le gracile phare de Sein, noir et blanc.

Protégée par de hautes digues, l'île maquette, délicatement et minutieusement esquissée, apparaît posée sur l'eau, aux maisons hautes, serrées.

L'île à fleur d'eau

Au bout de l'île parcourue de petits murets de pierre sèche s'étend la chaussée de Sein. Les fragments de roches semblent démultipliés. Au loin on devine la dramatique verticale du phare Ar-Men sur un écueil si étroit qu'il fallut douze années d'efforts pour achever les travaux. Le feu fut allumé le 18 février 1881.

Outre ce caractère déchiqueté, à fleur d'eau, l'île de Sein devient au printemps 1940 “le quart de la France”, selon les paroles célèbres du Général de Gaulle, au vu du nombre de Sénans l'ayant quittée pour rallier Londres et la Résistance. Depuis, cette “terre de courage et d'exemple” est l'une des cinq communes Compagnons de la Libération. L'un des quais où s'étirent et s'animent les journées et les nuits îliennes se nomme Quai des Français libres. Et ce n'est pas la moindre fierté du lieu et de ses habitants.

 

 

 

Comment venir ?

Deux compagnies maritimes proposent des liaisons régulières : la Penn ar Bed (toute l'année) et Finist'Mer en saison. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous y rendre en voilier avec Audierne Yachting, Voile Horizons, Catavoile 29...

Retrouvez toutes les infos pour préparer votre séjour sur iledesein.com

J'y vais

Comment venir ?

Deux compagnies maritimes proposent des liaisons régulières : la Penn ar Bed (toute l'année) et Finist'Mer en saison. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous y rendre en voilier avec Audierne Yachting, Voile Horizons, Catavoile 29...

Retrouvez toutes les infos pour préparer votre séjour sur iledesein.com

J'y vais

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats